travail et allaitement

Travail et allaitement

Aujourd’hui, c’est la journée internationale des droits de la femme. J’avais donc envie de me questionner sur nos droits en matière d’allaitement sur notre lieu de travail.

Pour vous donner un aperçu du tableau, je vous fais part des remarques et constatations courantes faites par des mamans que j’ai rencontrées:

  • Je ne dispose d’aucun local fermé où je puisse tirer mon lait en toute discrétion.
  • J’aurais tellement voulu continuer à allaiter, mais tirer mon lait dans les toilettes, hors de question!
  • Emmener mon tire-lait (surtout quand il est électrique) au bureau, c’est encombrant.
  • Mon patron ne me laisse pas prendre sur mon temps de travail pour tirer mon lait et je dois le faire en cachette (aux toilettes par exemple…)

Qu’en est-il vraiment au regard de la loi du travail?

Une salariée peut allaiter son enfant durant les heures de travail, pendant 1 an à compter de la naissance de l’enfant. Elle bénéficie dans ce cas d’une réduction de son temps de travail d’une heure par jour répartie à raison de 30 minutes le matin et de 30 minutes l’après-midi.

Vous trouverez plus de précisions dans cet article de La Leche League.

Alors, autant dire qu’en France, le constat est affligeant et qu’on est plutôt loin du compte…

Et pourtant aujourd’hui, j’ai appris qu’une université étrangère (la France est bien trop en retard dans ce domaine…) disposait de 3 salles pour allaiter, et/ ou pour tirer son lait, où les jeunes mamans étudiantes rentrent, selon leur besoin et disponibilité, avec une carte magnétique codée (s’il vous plait !).
Au moins une des salles dispose d’un tire-lait Symphony de Medela (la Rolls-Royce des tire-laits!), appareil qui coûte pas loin de 1500€ à l’achat.

Pour que la maternité et le choix d’allaiter ne soient plus une contrainte dans un parcours d’étude, ou dans une carrière au sein (c’est bien le cas de le dire !) d’une société.

Pour que les mamans n’aient pas à faire le choix entre allaitement et reprise des études ou travail.

Parce qu’allaiter, au-delà d’être un choix, est aussi un droit pour la femme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *